RPG - Long Island UC


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 you owe me [pv Bella]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: you owe me [pv Bella]   Sam 30 Jan - 23:38

    Un corps inerte enfuis sous une masse de draps, une jambe dépassant légèrement de cette protection contre le froid et le soleil mais aussi un bonheur fou de confort et de bien-être, cette jambe trop épaisse et poilu pour qu’elle appartienne à une demoiselle était tout de même assez fine pour celle d’un homme, un mollet musclé et un pied normale était l’une des chose qui dépassait de cette montagne de draps.
    Plus haut un bras légèrement plié mettant en évidence le biceps légèrement musclé ou plutôt suffisamment musclé pour que le coup apporte son effet sur le visage de la personne. En dessous de ce bras plié dépassait un morceau de chevelure en vrac montrant que la personne sous ses draps avait une masse plus ou moins importante de cheveux sur le crâne, suffisamment pour que celle-ci se décoiffe et forme de jolie épis.

    Seul sa respiration régulière ce faisait entendre, puis un léger geste de mégarde de la personne endormie dans son sommeil, pour qu’elle tourne du mauvais côté et s’écrase face contre heure sur le sol, emmenant avec elle ses draps dont elle était légèrement enroulée. Un « merde » ou un « ail » venait se sortir de la bouche de la personne sortit dans son sommeil, la masse de raps était peut-être désormais expliqués, un amortissement pour une chute car, cela semblait habituelle qu’elle ce réveil ainsi. Elle sortie la tête de dessous les draps et entrepris à ce révéler avec la masse de couette sur le dos qu’il prit fermement dans une de ses mains pendant que l’autre était occuper à frotter les yeux encore affaiblies par la légère lueur du soleil.
    S’asseyant sur son lit en manquant de déraper sur un morceau d’une de ses couettes, il retourna son beau visage derrière lui, pour vérifié s’il était seul, le soupir qu’il venait de lâcher fut soulageant constatant qu’il avait passé la nuit seul pour une fois, il n’avait pas a viré quelqu’un ou a trouver une excuse pour s’en aller.
    Se redressant alors laissant ses trois couettes sur sont lit, il se frotta son visage d’ange et s’engouffra dans le froid du reste de l’immense appartement aucun bruit seuls celui de ses pieds nu contre le parquet; appartement magnifique, moderne et luxueux dont la décoration était fait par un grand Architect d’intérieur, autant vivre comme il faut dans le luxe.
    Regardant son Iphone qui lui inquiétait qu’il avait rendez-vous avec une personne soit disant très importante pour sa petite carrière, il allait devoir encore « auditionner » et qu’on l’attendait pour onze heure. Mettant son regard noisette sur l’horloge poser sur un mur, il n’avait qu’une simple demi-heure pour être à son rendez-vous.
    C’est ainsi qu’il venait d’ouvrir la penderie qui n’était autre qu’une belle pièces aux vêtements magnifique, la plupart offert par la marque où il avait poser, la plupart il les avaient eu gratuite.
    Il pris soins de sortir une chemise blanche laissant les trois premier boutons ouvert qu’il allait recouvrir de sa longue veste en noir, recouvrant son boxer avec un jean bleu marine plus ou moins serrer qui le maintenant à l’aide d’une belle ceinture.
    Finissant sa préparation devant le miroir, il fit une toilettes vite faits et s’applique de la cire pour donner un semblant de mouvement et de cheveux coiffé à sa chevelure.
    Il était enfin près pour sortir de son appartement quand il mit ses ray-bans sur le net et se recouvra de sa longue veste noir.
    Il y alla en voiture calmant car il s’était préparer plus vite qu’il ne l’aurait cru. Son téléphone ce mit à sonner et roulant un peu plus vite que la moyenne, il ne quitta sans aucun doute la routez pour chopper son portable et répondre.

    - Ottelo, je voulais te prévenir mais le rendez-vous est annulé, Mrs est tombé malade tu comprend?

    - Tu n’aurais pas pu me le dire avant?

    - Je ne le savais pas, trouve toi une occupation soit là dans une heure environ pour les photos.

    Ottelo raccrocha sans laisse le tendre de continuer son interlocuteur, étant donné qu’il n’avait pas manger, il se gara non loin d’un petit stand de café/hot-dog, rien de très bon mais, il n’avait que ca à proximité. Sortant de sa voiture de bourgeois dans des quartier quelconque de Long-Island. Il paraissait bien bourgeois avec son minois; voyant que la queue était longue dû à une demoiselle qui gênait, elle ne trouvait pas son porte-monnaie, ces bouclettes châtains et long, ce jolie petit minois, lui rappelait bien une personne, la demoiselle du métro, qui l’avait regarder tout le long avec de grand yeux sans savoir qu’il était. Un léger sourire sur son visage, il s’avança pour écouter la conversation.

    - « Ecouter Mademoiselle si vous n’avez rien pour payer, partez je n »aime pas les voleuse. »

    S’approchant de la foule qui rallait derrière elle et qui ne faisais rien pour aider, il arriva avec une certaine classe, même si le temps n’était pas rayonnant et une légère brise soufflait, lui était avec sa grande et belle veste et lunette sur le nez, lui rendant cet air attirant et charismatique. Arrivant de coté, il donna un paye de 5 dollars.

    - « Et voilà l’affaire est réglé monsieur, par la même occasion donné moi un café. Garder la monnaie. »


    Une fois le café dans les mains, il pris souris à la jeune fille qui le regardait toujours avec une certaine bizarrerie. Il lui afficha un sourire mignon.

    - « Vous m'êtes redevable »

    Lâchant un léger rire.

    - « Je plaisante »

    Ayant ce léger accent montrant qu’il ne venait pas du pays, lui donnait bien plus de charme.

    - « A une prochaine fois, ca sera à vous de me payer un café, n’oubliez pas. »
Revenir en haut Aller en bas
Caitlyn Clearwater
 
    I lost my soul Une Clearwater n'est rien sans sa soeur

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2232
Age : 30
Etudes ou Metiers : En 3ème année de droit
Originaire de : Seattle
Amour : Joker: il n'existe pas encore!
Age : 20 ans

Feuille de personnage
Don et maitrise: Développement des réflexes / Non maîtrisé
Amis: Esmée et Dylan sont mes meilleurs amis. Jacob est comme mon meilleur ami. Tous les trois me sont indispensables
Ennemis: Celui qui me cherche me trouve!

MessageSujet: Re: you owe me [pv Bella]   Dim 31 Jan - 21:33

Aujourd'hui, Bella ne travaillait pas. Et elle avait envie de faire une surprise à Caleb. Autant dire qu'il y avait bien longtemps qu'elle n'avait pas ressenti cette once de bonheur qui pouvait l'animer lorsqu'elle pensait à lui. Il lui apportait plus qu'il ne le pensait en la soutenant et en acceptant la situation, c'est pour cette raison qu'elle voulait lui faire plaisir. D'autant plus qu'elle avait peur qu'il ne la rejette aussi. Et si finalement il n'était pas heureux avec elle? Elle ne lui apportait rien, elle était pauvre, complètement perdue, et pourtant il restait avec elle. C'est pour cette raison que lorsqu'elle se leva ce matin là, elle voulait que aujourd'hui soit la journée de Caleb. Elle voulait juste oublier ses soucis l'espace d'une journée, et ne se consacrer qu'à lui. Cependant, il était en cours, et elle n'en n'avait pas de la journée. Envoyant un sms, Bella apprit qu'il avait une pause durant la matinée, et elle lui informa qu'elle viendrait passer un moment avec lui. Elle espérait vraiment que cela lui fasse plaisir, et qu'il y voit la un geste de reconnaissance pour tout. D'ailleurs, elle ne devrait pas tarder si elle ne voulait pas arriver en retard. Prenant ses affaires, elle partit en direction d'un snack le plus proche. Evitant soigneusement d'aller à celui auquel elle travaillait, elle ne voulait pas qu'on la retienne en lui demandant de rester pour un service. NON, elle ne le voulait pas. Mais dans sa hâte, elle en oublia son porte monnaie, et ne s'en aperçu pas le moins du monde. Elle n'était pas encore une Bella souriante, et exprimant une joie de vivre immense, elle était juste Bella. La même que celle des jours précédents, voulant juste oublier des passages de sa vie pour une journée. Elle pourrait le faire, si elle ne croisait personne qui la ramènerait vers son côté sombre (mdr Dark Vador sort de ce corps ),et la ferait déprimer. Intérieurement, elle priait le ciel que cela n'arrive pas et que tout aille bien, mais déjà elle n'y croyait qu'à moitié. Cependant, elle avait toujours cette idée fixe, et elle venait d'arriver dans le snack. Ce fut rapidement son tour, et elle commanda des muffins et deux cafés. Le vendeur lui indiqua le prix qu'ell devait payer, et ce fut à cet instant là que Bella se rendit compte de son oubli. Qu'est ce qu'elle pouvait être bête. Elle lui demanda si il pouvait lui garder le temps qu'elel revienne pour payer, mais il la traita de voleuse. Chose dont Bella ne supporta pas. Elle était tout sauf cela, et elle faisait tout pour ne pas en être une.

« Je ne suis pas une voleuse, si vous vouliez bien vous donner la peine de... »

Elle n'eut pas le temps de terminer sa phrase qu'un jeune garçon s'interposa entre eux et proposa de tout payer. Interloquée, Bella le regardait avec stupéfaction et s'apprêtait à répondre qu'elle n'en n'avait pas besoin. Cependant, elle ne fut pas assez rapide, et il paya pour elle. Le vendeur accepta cela, et Bella ne sut comment réagir. Devait-elle lui dire merci ou non? Et qui était -il pour faire ça? Elle n'avait pas le temps d'assimiler toutes les questions qu'elle se posait intérieurement que le jeune garçon rajouta qu'elle lui était redevable. Et ce fut à cette occasion qu'elle se rendit compte qu'elle le connaissait. Elle 'lavait déjà croisé, dans le métro. C'était ce garçon là qu'elle avait fixé sans même savoir pouvoir, mais il en avait fait de même. Et maintenant il était venu l'aider. Elle ne savait pas trop comment prendre ce geste. Est ce qu'il était réellement enclin à l'aider, ou est ce qu'il voulait simplement lui prouver quelque chose. Encore une fois, elle n'eut pas le loisir de répondre quoi que ce soit, que déjà il partait. Non, pas déjà!

« Hum... Attendez! »


Elle n'avait trouvé d'autres gestes que de lui attraper lavant bras pour ne pas qu'il parte à nouveau. Elle finit toutefois par le lâcher et prit un air gêné. Elle n'osait pas le regarder maintenant qu'ils pouvaient se parler, et la situation n'arrangeait pas les choses.

« C'est la première fois que quelqu'un agit comme ça pour moi, et je ne sais pas du tout comment réagir. En tout cas merci. Mais laissez moi vous rembourser s'il vous plait. Je n'ai pas l'argent ici. Je suis une tête de linotte, j'ai oublié le porte monnaie chez moi. »

Elle venait d'adopter un débit peut être un peu rapide, mais elle espérait que le jeune garçon comprenne qu'elle n'était pas une voleuse.

« Je suis vraiment désolée de vous faire perdre votre temps. Et je tiens à vous payer, que vous le vouliez ou non. »

Bella était une personne assez têtue en soit. Et lorsqu'il s'agissait d'affaires dans ce genre là, elle ne voulait pas être redevable. Elle ne voulait pas avoir des crédits dans tel ou tel magasin, elle était une personne honnête. Tout comme elle n'appréciait pas le fait que l'on puisse avoir pitié d'elle. Elle n'était pas à plaindre, même si elle était malheureuse.

_________________

    I think I'm drowning
    Asphyxiated
    I wanna break this spell
    That you've created
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: you owe me [pv Bella]   Sam 13 Fév - 20:57

    Otello? Qui est Otello? Quelle bonne question, il est quelqu’un de si spéciale, le vestige d’un vaste labyrinthe où il y a eu beaucoup de mort et d’âme abandonné pris au piège de ce luxe qu’il dégage, cette bonté qu’il f ait part pour amener les âme triste et faible dans un monde qui est le sien; noir et sans fin, où il est quasi impossible d’en sortir où quand c’est le cas ce n’est jamais intact, toujours de vaste blessures parcourant les courbes de l’esprit. Il hante et emprisonne tous ce qui lui passe sous la main, une âme trop simple et naïve sera prisonnières mais aussi tout le contraire.
    Ce n’est que plaisir pour lui d’enfermer tous ce qu’il bouge et de le blesser à vif, il est celui qui fait regretter la naissance de l’Homme; faisant ressortir le moindre de ses défauts et de sa qualité pour la manipulation, il est heureux de blesser et fou de joie quand son plan marche ce qui explique toujours ce léger sourire au coin de ses lèvres. Il n’est pas le faux méchant, il est le véritable personne qu’aucune âme ne veuillent rencontrer mais il est si difficile de croiser sa route sans ce retourner, sans vouloir lui parler s’il ne dégageait pas cette vague de bonté et de gentillesse dès qu’il pose ses yeux noisette sur son interlocuteur remplie d’une joie et d’un épuisement profond, tout simplement qu’il se fait à l’idée qu’il emprisonnera son interlocuteur ou plutôt son interlocutrice quoique même les hommes se font piéger d’une différente manière.
    Il prend la vie pour un jeu, loin d’être un adolescent comme Peter Pan; des gens pourrait le mettre dans cette catégorie mais ce n’est pas connaitre Otello, il est loin d’être un gamin qui a peur de grandir non, il est déjà bien grand et c’Est-ce qui est le plus effrayant de le voir aussi diabolique et arrogant, il ne changera pas c’est trop tard, il ne feras qu’empirer si quelqu’un ne lui coupe pas sa route.
    Pour qu’il arrête son divin massacre de l’espèce humaine, il faut le tuer à son tour, le mettre a terre et trouver ses points faibles car toutes personnes ont en on. Mais est il humain? Nous somme pas dans un roman fantastique mais cela serait douter si Otello a vraiment quelque chose d’humain. A prendre malin plaisir de tromper autrui et de le détruire, il a conscience du mal qu’il fait et approuve ce fait avec un grand sourire.
    Alors, ça ne serait pas avec cette belle et douce jeune fille qui n’a fait que le fixer lors d’un trajet qui le changera malgré son visage souriant et enjôleur avec une légèreté d’amusement sur son visage et derrière ses lunettes de soleil, elle n’allait qu’être une proie comme toutes les autres personnes qu’il croise dans la rue.
    IL paraissait si gentil même adorable avec son grand sourire et son air amusé, il faisait exprès d’agir de la sorte, Otello a toujours eu ce fond de personne souriante et d’observateur exquis il pourrait même allé dans la police, il ferait un excellent inspecteur.

    - « Hé bien il faut un début à tout humm mademoiselle. Je ne crois pas connaitre votre nom, vous ne semblez pas très bavarde la dernière fois que je vous ai vus. Ne me remboursez pas, dites que c’est un cadeau que je vous ai offert en guise de notre rencontre. »

    Son sourire d’adorable enfant que le brun à toujours eu paraissait sur ses petites lèvre, sa voie d’adolescente lui donnait ce charme d’innocence et de réconfort qu’un jeu homme de son ange soit aussi galant et sympathique. Faisant adulte, il parlait avec légèreté et amusement. Il abordait une toute autre façon d’approche car derrière cette lueur d’amusement ce cachait d’horrible choses.
    Il la regard derrière ses lunettes avec un certain amusement mais de son air enfantin, il leva le nez au ciel.

    - « Si je ne voulais pas perdre mon temps, je ne vous aurais pas dépanner. Offrez moi donc un café si vous le souhaitiez la prochaine fois qu’on se voie vu que j’en ai déjà un. »

    Agitant le gobelet de son café qui était en réalité un café au lait à la banane.

    - « Vous êtes du genre têtu alors je ne voudrais pas vous contrariez mais ce n‘est pas cette médiocre sonne qui feras un trou dans mon budget. »

    Léger sourire amusée il sirota légèrement sa boisson. Il avait bien raison, étant de la haute bourgeoise et cela ce voyait terriblement dû à la richesse qu’il dégageait derrières ses beaux sourire, rien que ses lunettes de soleil sentait la richesse ainsi que son manteau mais il fallait avouer il ne le montrait pas délibérément comme certain. Juste la voiture don laquelle était sortie rappelait vraiment à l’ordre.

    - « Je ne veux pas paraitre mal polie mais je pourrais savoir le nom de la personne que j’ai sauvée?… Pour info je suis Otello. L’importance de mon nom en a aucune. »


    Et ca sera donc ainsi que le bel Otello va rencontre Bella, même s’il ne sait pas encore son nom, cela ne serait tarder.
    Elle ne savait pas dans quel pétrin allait elle faire la rencontre.
    Le brun regardait sa montre et d’un léger froncement de sourcil il remit son regard sur la belle.

    - « Alors? Qu’allez vous m’offrir pour me remboursez? Il serait bien aimable que vous me faite visitez ce quartier qui semble être le votre. »

    C’est vrai que Otello n’avait pas l’habitude de trainer dans un quartier d’aussi basse gamme.

    - « Ca seras un façon de me remboursez. »

Revenir en haut Aller en bas
Caitlyn Clearwater
 
    I lost my soul Une Clearwater n'est rien sans sa soeur

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2232
Age : 30
Etudes ou Metiers : En 3ème année de droit
Originaire de : Seattle
Amour : Joker: il n'existe pas encore!
Age : 20 ans

Feuille de personnage
Don et maitrise: Développement des réflexes / Non maîtrisé
Amis: Esmée et Dylan sont mes meilleurs amis. Jacob est comme mon meilleur ami. Tous les trois me sont indispensables
Ennemis: Celui qui me cherche me trouve!

MessageSujet: Re: you owe me [pv Bella]   Sam 20 Fév - 13:27

Qui était cet individu face à elle, et surtout comment est ce qu'elle le connaissait? Pour tout avouer, elle ne le connaissait pas, elle l'avait juste fixer une fois. Alors que sa voiture avait encore fait des siennes et qu'il faisait trop froid pour rentrer à pied. Elle s'était juste contentée de rentrer dans un métro, de s'asseoir et d'attendre. Jusqu'à ce qu'il arrive lui aussi et qu'il se place en face d'elle. Elle n'avait pu expliquer pourquoi mais son regard avait été comma attiré par lui. Peut être à cause de sa façon d'être, et surtout de l'opposition bien nette qu'il y avait entre lui et les autres. Il n'était pas du quartier, elle avait pu s'en apercevoir bien vite. Il lui avait rappelé des allures de Caleb dans sa façon de se tenir, droit et fier, comme si il voulait dominer le monde. Mais malgré cette prestance, son regard avait été gentil et doux, comme si il renfermait quelque chose qui le dépassait. Bella avait eu l'impression qu'on lui imposait une image qui n'était pas la sienne rien qu'en le regardant, et c'est pour cette raison qu'elle l'avait fixé sans trop s'en apercevoir. Une autre personne lui aurait demandée pourquoi est ce qu'elle faisait cela? Si elle était malade? Si elle n'avait pas autre chose à faire? Mais pas lui, il avait simplement fait de même avec elle. De toute manière, elle savait pertinemment qu'elle ne serait pas amenée à le revoir. Si elle avait su, elle n'aurait peut être pas du faire ça. Puisque à présent, il venait de l'aider d'une bien étrange façon. Elle ne savait pas comment prendre cet acte là. Il était clair et net qu'il agissait ainsi par pitié, rien de plus. Ou alors qu'il souhaitait juste plaire dans ses bonnes grâces. Mais il était tout de même arrivé au bon moment, et elle ne devait pas agir de façon extrême. Après tout, si il n'était pas arrivé, Bella serait encore en train de se disputer avec le serveur, et elle aurait probablement été jeté à la porte. Avec simplement sa honte et sa déception de ne pas offrir à Caleb quelque chose qui lui tenait à cœur. C'est pour cette raison qu'elle l'avait remercié, et qu'elle tenait à le rembourser par dessus tout. Têtue par nature, c'était bien là un trait qui unissait l'ensemble de la famille, même si le plus têtu des trois avait été Peter. Mais Bella en tenait une bonne couche aussi (mdr), voilà pourquoi elle tenait à ce que justice soit rendue. C'était avant tout un cadeau, et ce n'était pas à une autre personne de payer ce qu'elle comptait offrir. Le jeune garçon en face d'elle agissait encore une fois de manière à marquer la différence entre lui et elle. Il était riche, et elle pauvre. Il était hautain, et elle manquait de confiance en elle. Et pourtant, il ne l'énervait pas et elle ne le jugeait pas. Elle ne pouvait pas expliquer pourquoi, il avait été gentil avec elle, c'était surement pour ça. Bella fut toutefois surprise d'entendre qu'il l'avait reconnu lui aussi, et du baisser son regard en se sentait soudainement honteuse. Fixer les gens ne se faisaient pas, et par ses dires il lui rappelait ce qu'il s'était passé, ce qui la mettait mal à l'aise. Et encore une fois son manque de confiance en elle reprit le dessus, et sa susceptibilité fut au rendez vous, alors qu'il lui avouait franchement qu'il était en train de perdre son temps avec elle. Il était d'une arrogance hors du commun, et elle baissa encore une fois son regard. Bella était nulle, il n'était pas nécessaire qu'il lui dise de cette façon, elle le savait déjà. Elle n'avait pas de chance, et se sentait toujours mal. Elle finit simplement par acquiescer d'un signe de tête alors qu'il lui proposait qu'elle lui offre un café la prochaine fois qu'ils seraient amenés à se rencontrer. Peut être que le destin agirait dans ce sens là, peut être bien que non. Etant donné qu'il passait dans le centre ville bon nombre de fois, il était probable qu'ils se reverraient. C'était peut être ce qu'il y avait de mieux à faire. Mais Bella ne voyait pas ce fait sous le même angle que le garçon. Elle n'aimait pas avoir des dettes et s'appliquaient à toujours rendre la monnaie de sa pièce à n'importe qui. Voilà pourquoi, elle parut une nouvelle têtue en se montrant cette fois ci plus ferme. Non, elle n'allait pas le laisser payer pour elle, elle était capable de le rembourser. Même si il lui disait et lui rappelait par conséquent qu'il était riche, il n'en restait pas moins que Bella était quelqu'un avec beaucoup d'honneur et de principes.

« Ça n'a peut être pas d'importance pour vous, mais ça en a pour moi. Laissez moi vous rembourser s'il vous plait. »

Elle répondit à son sourire en lui en affichant un à son tour. Et espérait qu'il accepte cette offre. Il n'y avait rien de mal, et elle y tenait plus que tout. Il avait des manières qui la mettait à l'aise, enfin du moins plus que toute à l'heure. Il ne lui faisait pas oublier l'incident qui s'était produit, mais il apaisait sa honte. Bella continuait à le regarder alors qu'il agissait avec tant de prestance et d'élégance. Et fut surprise de l'entendre lui demander son nom. A cet instant, à nouveau un sourire se dessina sur ses lèvres.

« Bella... Enchantée Otello. Ce n'est pas un prénom commun. C'est de quelle origine? »

Elle pensait que tendre sa mai aurait été plus poli comme geste, mais il ne le fit pas. Voilà pourquoi elle se rétracta, de toute façon ses deux mains étaient prises. Ne sachant que rajouter de plus, elle releva son regard vers lui alors qu'il reprenait la parole. Haussant un sourcil, elle eut un sourire amusé à sa remarque.


« Vous l'avez dis vous même, je suis têtue. Donc je vous rembourserez. Et je n'ai pas pour habitude d'agir comme cela, mais étant donné ce cas de figure, je vais vous faire visiter. »

Elle lui adressa encore une fois un sourire, et finit par froncer son regard en s'apercevant de quelque chose.

« Par contre, je vous conseille d'enlever vos lunettes... Si on croise des personnes faisant parties d'un gang, ça va aller mal pour vous. »

C'était la dure loi de la jungle lorsque l'on vivait dans un quartier difficile. Il ne fallait jamais avoir un mot plus haut que l'autre, un look trop affirmé, et encore moins être arrogant. C'était ce qu'il fallait pour passer inaperçu et ne pas se faire agresser. Et ça Bella l'avait compris depuis bien longtemps. Sortant du snack en compagnie de Otello, Bella, marcha quelques pas et finit par reprendre la parole.

« Je m'excuse d'avance si je parais bien curieuse, mais je pourrais savoir ce qui vous amène ici? Enfin, je veux dire qu'un endroit comme celui là n'est pas fait pour quelqu'un comme vous. Vous n'êtes pas comme nous! »

_________________

    I think I'm drowning
    Asphyxiated
    I wanna break this spell
    That you've created
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: you owe me [pv Bella]   Sam 20 Fév - 20:40

    Otello est du genre à ne montré aucune sympathie quand il n’en a pas envie, avenant ou froid avec une certaine méchanceté, il est parfois méconnaissable quand il s’amuse, quand il commence a faire entre doucement une personne dans son infâme labyrinthe, simple image mais pour autant aussi réel que cela le soit. Il n’y pas d’échappatoire tout le monde y rentre a chaque regard et paroles échanger avec lui, n’importe quel sentiment ressentit à son égard il la voulue, ou bien la plupart; s’il souhaite d’être détester il fera tout pour et inversement. C’est un terrible petit brun qui ne dégage pas autant de mal sans, il dégage cette image juvénile, beau et souriant ou parfois tout le contraire il est vrai que Otello est un grand spécialiste pour changer d’humeur et faire croire a n’importe qui ce qu’il veut.
    Après tout il n’est pas né manipulateur pour rien, il faut croire que ses parent son fait une erreur sur sa naissance, s’ils savaient que leurs fils tourneraient comme ça ils ne l’auront jamais fait mais c’est une chose qu’ils ne sont jamais dites car pour eux leurs fils est l’homme parfait, il fait souvent tout pour car il n’a pas envie que ses parents se mêlent à son histoire. Plus il est gentil avec eux plus ses parents le laissent tranquille. Alors ce n’est pas du au manque d’amour qu’il se soit transformer ainsi en un tel monstre, l’idée qu’il soit ainsi de naissance et que sa grand-mère avait raison sur son cas traverse l’esprit de plus d’un, pour ceux qui connaisse l’histoire du moins.
    Le brun est du genre a se foutre complètement de ce que les gens pensent de lui en mal ou en bien puisqu’il est souvent le dicteur des fais dis alors pourquoi mal les prendre?
    Il a choisi le monde de la mode pour une simple raison c’est qu’il savait qu’il était beau et que sa petite gueule plairait a plusieurs personnes, ca n’est pas raté mais c’est loin d’une image qu’on lui donne, il la choisie tout simplement, il faut croire que Otello choisi tout ce qu’il veut et est le propre chez de sa vie.

    Alors pourquoi une personne comme Otello est bizarrement sympathique avec cette belle jeune fille qui ne semble pas l’avoir reconnue pourtant dans le domaine de la mode il est assez connu, soit elle est complètement déconnecté de la vie de la mode ou ne regarde que son nombril. Mais elle ne semblait aucun de deux dans les mots qu’ils s’échangeaient, un pus idiote qu’autre chose, têtue et soumis.
    Elle n’était sans doute pas du genre a dire a haute voies ses opinions et a ce que son jolie visage s’empourpre. Elle serait même incapable de me gifler ou de gifler quelqu’un. Il sentait qu’elle écrasait rien qu’au premier abords.
    Ayant un large sourire amusé, lui donnant ce petit air de gentil gamin au grand sourire, quand il souriait de la sorte et prenait des expressions d’enfant, son véritable âge ressortait si facilement que de lui donner 19 ans était facile contrairement quand il prenait ses airs de grandes personnes et froids.

    - « Si cela vous tiens a cœur remboursez moi mais vous savez rien ne presse la vie est longue et certain qu’on se recroise pour me donner cette somme. Vous feriez mieux de le donner a quelqu’un qui en a plus besoin que moi, vous savez. Je ne suis pas du genre à être charitable mais sur ce fait si. »

    Tous les traits montrait qu’il était beau et riche, il sentait tout de même al richesse à plein nez sa façon de parler, de s’exprimer et de voir était fondamentale mais cela ne le rendait pas désagréable car il ne montrait pas délabrement qu’il était riche. Une chère qualité cher le jeune Otello, puis qu’il soit riche ou pauvre il dégagerait toujours ce petit quelque chose d’attirant.
    Et en vérité Otello aurait bien rit à la scène dont laquelle il a sauvé Bella, il aurait observer et rigoler sans aider la personne mais ce fut autrement avec la belle, non il n’était pas différent car c’est vrai Otello sait ce montré gentil ce n’est que dans la manipulation. Mais alors pourquoi aidé cette belle en détresse? Tout simplement que cela lui avait pris comme ca, non par pitié ou quelques chose du genre mais pourquoi pour amusement ou par simple gentillesse?
    Cela est impossible de sa part mais arriverait il au brun d’avoir des élans de gentillesse ou Est-ce qu’il ne fait que jouer?

    - « De même. »

    Il lui afficha un large sourire mais il ne lui tendit pas sa mains étant donné que sa main droite était prise il ne voulait pas changer de main le café qu’il sirote de manière très juvénile. Il était mignon ainsi, grand air de gamin qui plaisait au personnes qui l’abordait car tout était gentil dans ses manières.

    - « C’est Italien, comme la célèbre pièce de Shakespeare seul l’orthographe est différente. Ma répons vous convient elle, je pourrais bien faire un dialogue sur ce sujet mais je ne pense que cela soit très passionnant et captivant. »

    Elle est bien mignonne cette petite enfin de compte, posant une question tout de même que Otello prenait un malin plaisir d’y répondre avec une touche de savoir qu’il n’avait pas envie de développer tout de même.

    - « Vous me rembourserez ne vous inquiétez pas on feras un tour chez vous <3; Je ne voudrais pas me perdre. »

    Comme elle rendait son sourire lui gardait son léger sourire juvénile, il vrai que ainsi il dégageait cette gentillesse folle de l’innocence d’un petit gamin. Exécutant ce qu’elle venait de dire dévoilant ses yeux noisettes à la belle, il les rangea dans sa poche de sa veste sans prêter attention a ne pas les abîmer.

    - « Voilà chose faite, cela serait inconvenant si on ce fait agresser par ma faute. Je ne veux pas que vous soie blesser par ma faute. »

    Il faisait ses petits sourire mignonet quand il faisait part de gentillesse; il voulait mieux voir comment était la belle a ses côtés qui venait de lui poser une questions, il avait plusieurs réponses, le faisant passé pour un gros riche, un gros con, un gentil garçon et tous ces réponses donnerait une image à la belle.
    D’un large sourire, il posa son regard sur elle pouvant désormais le défier du regard.

    - « Qui sont les gens comme moi? La richesse ne dicte pas où nous pouvons être. Pourquoi ne serait il pas fait pour moi? Si on reste que dans notre monde à nous, ca serait regarder que nos propre nombril et ne pas connaitre le monde extérieur et les autres. N’est-ce pas un peu égocentrique de poser une telle question? N’Est-ce pas un manque d’ouverture d’esprit et sympathie? Je ne vois en aucun cas pourquoi cet endroit ne serait pas pour moi, il y a des gens qui marchent, qui mangent, qui reprisent tout comme moi, c’est un simple statut qui fait la différence mais on est tous pareil enfin e compte alors pourquoi attribuer un endroit a un certain type de personne. C’est profondément stupide mais digne de l’être humain. Je ne vous traite pas de cela Bella, je ne me le permettrais pas et je ne vous connais pas assez et le fait que je comprend cette questions, vous pensiez sans doute que toutes les personnes de ma classe son pareil mais vous savez il y a des con partout et surtout dans la richesse car nous même faisons des endroit rien que pour nous manque d’intelligiez bien sur. C’est vrai que cet endroit ne regorge pas de richesse mais je n’en ai pas besoin pour vivre, je suis ici c’est par simple ouverture d’esprit et lancement du monde d’où je vis, jugeant que j’en ai bien tassez vue pour y rester plus longtemps, qu’il faut que je change d’air et de vue pour faire des rencontre. Comme avec vous, réfléchissez bien si ma curiosité d’enfant ne m’amenait pas ici chaque jour vous ne m’auriez pas regarder dans le métro et je ne vous auriez pas « sauvé » de cet infâme personnage. »


    Otello aimait bien faire de petits discours sur une simple question stupide, faisant réfléchir son interlocuteur, voir s’il veut une réponse à tout.
    Enfin de compte il regarde Bella d’une façon si gentille avec son sourire de petit charmeur juvénile, ce n’était pas une simple carapace pour empêcher qu’elle s’énerve mais tout simplement pour la convaincre de son discours qu’il ne pensait pas forcement.
    Tout en marchant il lui avait parler la regardant quelques fois, il aimait joué de ses expressions de gentil jeune homme.

    - « Vous allez avoir une drôle image e mon cas je me trompe? J’échappe peut-être à celle du con riche, c’est un soulagement. »

    Sourire amusé, il stoppa sa marche remarquant qu’ils venaient de s’éloigne fortement de l’endroit où ils étaient à la basse.

    - « j’espère que vous n’allez pas m’amenez dans un endroit lugubre pour me pilier. Je serais obligé de me défendre sinon. »

    Rigolant sur ce fait il était parfaitement rassuré sachant surtout où ils se trouvaient car il connaissait l’endroit simple mensonge parmi d’autre.

    - « Je peux vous posez une question à mon tour? »


    Posant son regard noisette dans celui de Bella, ses talents d’observateur allait faire surface.

    - « Pourquoi avoir cet aire aussi triste dans votre regard, je ne perçois qu’une faible joie, une image heureuse que vous vous donnez alors que j’ai l’impression que ce n’est que foutaise votre partiel de joie. Pourquoi êtes vous malheureuse et perdu, ? Ne me répondez pas si ma curiosité d‘enfant espiègle et riche vous encombre. »


    Oh Otello pourquoi être un si bon joueur? Il est incontournable ce petit enfant et personne ne le sait, surtout pas Bella qui allait bien tombée de haut voyant que ce garçon avait remarqué une telle chose sur son visage.

    - « Tu as sans doute une personne que tu aime de tout ton cœur mais ce que je ne comprend pourquoi il n’arrive pas a te donner cette lueur de joie dans les yeux? Pardon, C’est un peu trop personnel n’y répondait pas, vous avez vos raison de l’être mais si vous me le permettez vous me faite connaître votre monde, je vous fais connaître le mien en toute sympathie et sans aucune arrières pensées. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: you owe me [pv Bella]   

Revenir en haut Aller en bas
 
you owe me [pv Bella]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» URGENT - BELLA - Caniche Champagne 2/3 ans (Dépt 83)
» Bella Jasper... Fille de Antonio Jasper
» Bella Swan [Gryffy]
» Maria Vs Brie Bella
» Michelle McCool vs Brie Bella vs AJ Lee

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG - Long Island UC :: Divers :: [Saison 4] :: Centre Ville-
Sauter vers: